logo.jpg

 

Visages d'hier et d'aujourd'hui
l'esprit de mission…

C'est quoi une vie de religieux sacramentin à Saint Pierre-Claver ?

On a du mal à croire que la vie de cette communauté religieuse était - et elle l'est toujours - somme toute ordinaire. Réveil aux aurores, prière et offices (2 les matins en semaine), petit-déjeuner, échanges et prière, vacations diverses (économat, administration paroissiale et scolaire, entretien…), activités paroissiales (rencontres des "mabundu" préparations liturgiques, divers ministères…). Peu avant midi : brève adoration du saint-sacrement suivie de l'angelus. Repas : sur la grande table on trouvait tout : des spécialités canadiennes, françaises et aussi congolaises (du manioc, des "maboke", des fruits tropicaux et même du vin de palme…). La sieste d'une petite heure était souvent réparatrice. Puis ça repartait aussitôt : visite des malades, des veuves et des orphelins, etc.

Mais l'après-midi était traversé par une activité permanente : l'adoration du Corps du Christ présent dans l'Hostie. Ce moment était prenant parce que l'architecture de l'église, et particulièrement du chœur où était exposé l'ostensoir, permet la captation de la lumière au-dessus de la voûte et sa diffusion en éclats. Cette adoration était tellement priante que certains "mabundu" l'avaient inscrite dans leurs obligations spirituelles. Et l'église de Saint Pierre-Claver était l'un des rares lieux de prière ouverts au public toute la journée. Enfin, lorsque la ville commençait à se draper de son manteau de nuit, le catéchisme : des centaines d'enfants encadrés par des dizaines de bénévoles.

Le repas du soir était souvent léger; la communauté se retrouvait parfois autour du poste de télévision pour quelques nouvelles, mais sans plus. Le moment du soir était plutôt consacré aux échanges, à la lecture, à la prière et à quelques escapades au Cinéma (RIO, VOG et REX) pour un film ou un concert. Le dimanche, les membres de la communauté avaient plus de temps libre, entre les 5 offices du matin et celui du soir.

Bien entendu, tout travailleur mérite repos. Les membres de la communauté bénéficiaient d'un temps de vacances pour se reposer, se soigner, se ressourcer dans leurs familles.
J'ai dit "vie ordinaire" ? Pas tant que cela, mais ils l'ont vécue de la sorte, et la relève aussi !

photo_generale.jpg
.
La communauté (années 70) dans le jardin de la résidence

L'équipe pastorale à Saint Pierre-Claver depuis 1959


Noms & Prénoms


Date d'arrivée
Date de départ

RP Armand FLAMAND
1959
RP Charles-Henri DUBET
1961
1987
RP Rolland DIONNE
1960
1996
1979
1997
RP Claude TAFFET
1961
1974
RP Camillien BRISSON
1964
1974
RP Denis LAROUCHE
1969
1977
RP Gilles DESJARDINS
1973
1993
RP Florent BOURGEAULT
1980
1987
Fr Jean-Marc LACHAUME
1960
1972 (avril)
1985 (mai)

1966
1972 (avril)
1985 (juin)

Fr Alphonse DUMAS
1965
1985
Fr Pierre-André TANGUAY
1980
1985
Fr Jean-Louis AYLWIN
1970
1972
Fr Sébastien MPAHOU
1970
1991 (+)
Fr André MONTAGNON
1971
1981
Fr Marcel MALANDA
1974
2000 (+)
RP Cyriaque ONUHOA
1976
en poste
RP René POTHIER
1977
1984
RP Aimé PORRET
1991
en poste
RP Casimir MOUKOUBA
1985
2005



Page suivante


jnj_tata_aime.jpg

Le mot de Tata Aimé
Curé de la paroisse

 Lire l'article
ou visionner le reportage

spc501b.jpg

Une vue latérale de l'église
aujourd'hui avec son clocher
haut de 50 mètres


Visitez le blog personnel de Christian Mahoukou
 Qui sommes-nous ? Contact



© Toutes les rubriques renseignées par Christian Mahoukou — Tous droits réservés