logo.jpg

photo_album1.jpg

Bruno Bacongo, fondateur de la chorale
Tanga-ni-Tanga de Brazzaville en 1959.
Autodidacte en musique instrumentale,
sa rigueur et sa détermination ainsi que
sa capacité à fédérer autour de lui des
jeunes talents ont fait école.

___________________________________________

Ci-dessous, Christian Mahoukou à l'âge de 13 ans
accompagnant la chorale à Mbinza (RDC)
avec un petit guide chants électrique d'à peine
deux octaves. Top moderne à l'époque !


photo_album2.jpg

25 décembre 2006 : les choristes partagent
un vin d'honneur après la messe de 11h

très haute en couleurs avec 10 nouveaux
titres exécutés avec brio !


photo_album3.jpg


Ces moments de convivialité permettent
aux choristes de consolider leurs liens,
particulièrement en ces moments de fête

souvent précédées de studieuses répétitions.


photo_album4.jpg

photo_album5.jpg

1974 fut une année charnière dans le développement
et la maturité technique de la chorale. Celle-ci a
désormais construit son identité par rapport aux
autres chorales du Congo : à côté d'un répertoire
classique, elle enchante avec du Negro Spirituals
et des chants modernes autant que de diverses créations
inspirées du terroir. C'est le début de l'âge d'or…

photo_album6.jpg

photo_album7.jpg

photo_album8.jpg


Sur ces 3 photos prises en 1975 à la sortie
de la messe dominicale, on peut reconnaître
des visages historiques :
Tata Etienne, Tata Songo (+), Tata Michel (+),
Tata Sinsa (+), Yosefi, Mâ Nkoukou (+), Tata Mibata
Antoine (+) (longtemps secrétaire général), Tata Louté Edouard, Diamouangana Didier (guitariste Bass),
Tata Kifoueti François & Malamou Yves (co-fondateurs de la chorale avec B. Bacongo), etc.








Visitez le blog personnel de Christian Mahoukou
 Qui sommes-nous ? Contact



© Toutes les rubriques renseignées par Christian Mahoukou — Tous droits réservés